Metrolife — Londres

Metrolife — Londres

Dans mon article précédent, je vous avais expliqué le concept de Metrolife : une cartographie personnalisée racontant artistiquement la vie de personnes, d’une famille façon « plan de transports ». J’expliquais que ce concept pouvait se décliner selon la représentation de plusieurs plans célèbres. Voici donc après New-York et en attendant Paris puis Mexico : Londres.

Le plan du Tube de Londres pour inspiration

Extrait du plan du métro de Londres

J’ai donc repris les éléments clefs du design de ce célèbre plan, loué pour ses qualités aussi bien cartographiques que simplement graphique et artistique. Le plan est célèbre par un choix de représentation des lignes et de leur stations rappelant le bretessé héraldique, les stations sont représentées des petits créneaux et seules les correspondances sont cerclées. La typographie du métro de Londres est également célèbre et fait partie de son identité, il s’agit de la police de caractère Johnson typeface, une police sans sérif conçue spécialement à cet effet. Pour les besoins de la cartographie, j’ai utilisé la police Railway, son équivalent TrueType et OpenType.
Les lignes sont fluides, arrondies et suivent des angles précis à 45 degrés. Les noms de stations sont toujours horizontaux se répartissant selon le besoin de lisibilité d’un côté ou de l’autre de la ligne.
Contrairement à New York, le plan ne s’appuie pas sur un plan urbain, seule une rivière vient par son liseré bleu donner à l’œil un repère géographique.

J’ai transposé l’exemple de la famille imaginaire : les Desgagnéville, cette famille québéco-américaine que vous connaissez déjà par le biais de Metrolife New York. Voici ce que cela donne.

Metrolife : Londres

 

Cliquez pour agrandir

 

 

 

 

 

 

Métrolife Londres est donc plus épuré et schématique. Comme pour la carte originale,  il n’y a aucun plan urbain en fond (ce qui permet de gagner du temps à la réalisation cartographique et donc diminuer son prix). Les lignes bretessées, les stations de correspondance et la présence d’un cours d’eau sont autant d’éléments repris pour un rendu est assez fidèle.

Metrolife Londres est donc une cartographie moins géographique que Metrolife New York, elle est également plus conceptuelle. C’est son design, son aspect général et sa simplicité qui décideront votre choix de prendre ce modèle plus qu’un autre.

Toutes les différentes cartes Metrolife

Nathan

1 comment so far

Metrolife — Paris • 21MapsPosted on4:02 - Juin 8, 2017

[…] le troisième thème pour Metrolife. Après New York et Londres, c’est au tour […]

Leave a Reply