Toutes

Les frontières de la France

Pour commencer cette série sur les frontières, quoi de mieux que de partir de l’exemple qui vous est le plus familier : celui de la France.

 

Les frontières

La plupart des articles suivants parleront du même thème. Un thème incontournable quand on est géographe, omniprésent même. Il participe à la définition de chaque zone géographique, apparaît sur les cartes, est perméable ou non à certains concepts, à certaines idées. Il a diverses définition, est parfois nié, parfois oublié. Certaines idéologies prônent sa non-existence, d’autres radicalement opposées louent son existence et en souhaitent un contrôle durcis : son nom est donné dans le titre de l’article, il s’agit des frontières.

Tête et front

Rappelez-vous de la précédente série sur les capitales (http://21maps.com/das-kapital). « Capitale » est issu du terme « caput » signifiant « tête ». La frontière vient du mot « front » et désignait le front … d’une armée. Au XIIIe siècle, ce terme désignait une place fortifiée servant de défense à un territoire. Ce n’est qu’au XVIe siècle que le terme acquiert son sens moderne : limite qui, naturellement, détermine l’étendue d’un territoire ou qui, par convention, sépare deux États -CNRTL).

Les frontières ne se ressemblent pas

Les frontières sont multiples. Elles sont de diverses sortes : naturelles (le fleuve Prout correspond à l’intégralité de la frontière entre Roumanie et Moldavie) ou artificielles (la quasi-totalité des frontières de L’Égypte).

Les frontières de l’Égypte.

Elles peuvent être courtes (à peine plus d’un kilomètre entre la Grande-Bretagne et l’Espagne à Gibraltar) ou extrêmement longues (plus de 5000 km entre l’Argentine et le Chili).

Elles peuvent être simples et rectilignes (deux simples lignes droites séparent la Lybie du Tchad) ou tortueuses (comme la frontière entre la Suisse et l’Allemagne autour de Schaffhouse).

Frontière CH/DE au niveau du canton de Schaffouse.

Elles peuvent être fines et perméables (frontières entres les états de l’UE) ou larges et imperméables (4 km de largeur entre les deux Corées). Elles peuvent être anciennes (700 ans pour Saint-Marin) ou relativement récentes (quand un pays devient indépendant).

 

Mais certaines sont surtout extrêmement atypiques, étonnantes, historiquement fortes et mériteront que des articles spécifiques y soient consacrés. Nous parlerons des enclaves, des bizarreries historiques qui demeurent aujourd’hui, des frontières qui n’ont ni queue ni tête, de celles qui existent de jure mais non de facto. Nous ferons le tour de quelques records (car aucune frontière mentionnée plus haut n’est détentrice du record dans sa catégorie). Bref, les sujets ne manquent pas et j’espère qu’ils vous tiendront en haleine.

 

Cette page sera mise à jour au fur et à mesure de la parution des articles :

 

 

Quand la politique découpe la géographie

Politique et géographie sont intimement liées. La géopolitique est d’ailleurs une discipline à part entière et, sans doute, celle qui a le plus d’impacts sur les cartes du monde.

Mais parfois le lien est brutal et absurde. C’est ce que nous allons voir avec l’exemple du Gerrymandering, ou quand la politique découpe la géographie.

Ces pays qui n’existent que dans le sport !

16 février 2018, Tucker Murphy termine 108e de l’épreuve reine de ski de fond des jeux de la 23e Olympiade d’hiver, les Jeux olympiques d’hiver de 2018 à Pyeongchang, grand’messe du sport d’hiver, qui battent leur plein en ce moment. Tucker Murphy est l’unique athlète représentant les Bermudes ; « nation » qui, comme les 81 autres, se battent pour essayer de rivaliser avec la Norvège, le pays le plus médaillé de l’histoire des Jeux olympiques d’Hiver et ayant remporté le plus de médailles d’or aux précédents jeux de Sochi (2014).

En réalité, il s’agit de « nations » reconnues par le Comité International Olympique (C.I.O.) mais qui ne correspondent pas au 193 pays indépendants reconnus par les Nation Unies. Dans le monde du sport, c’est une chose que l’on retrouve assez souvent. Lors des compétitions majeures, apparaît sur la liste des nations reconnues par les fédérations internationales des pays qui n’existent pas ou, tout du moins, qui ne sont pas indépendants ou unilatéralement reconnus et, théoriquement, devraient/pourraient participer pour une nation « mère ». C’est le cas des Bermudes, représentés par Tucker Murphy qui sont une dépendance du Royaume-Uni de Grande-Bretagne

Petit jeu : quelle est la bonne taille des pays ?

Lieselot Lapon, du Département de Géographie de l’Université de Gand (en Belgique) a réalisé un petit jeu afin de déterminer à quel point notre carte mentale est correcte.

Nous avons tous dans notre tête une carte mentale, avec par exemple une idée plus ou moins précise de la forme des pays. Pour la plupart d’entre vous, familiers ou non de la géographie, il n’est pas besoin de mettre une légende sous l’image suivante.

Notre cerveau retient les formes, mais également les tailles. Comme le jeu nous le montre, ce n’est qu’à peu près le cas.

Le principe du jeu est simple. Il s’agit d’adapter, à l’aide de deux boutons, la taille des pays afin de correspondre à la réalité géographique. Pour ma part, bien que travaillant sur des mappemondes depuis des mois, je n’ai eu « que » 81 % de précision. L’exercice est difficile mais très intéressant. Il nous permet de bien étudier la perspective et le rapport de taille entre les pays, souvent déformés par la projection.

À vous d’essayer ici : http://www.maps.ugent.be/

 

 

Carte du monde des Aéroports

La prochaine carte réalisée par 21maps représente les principaux aéroports de part le monde.

La suggestion m’a été faite par une hôtesse de l’air suite à sa commande d’une carte personnalisée 21maps. Les échanges lors de la personnalisation ont tourné autour des villes (et aéroports) qu’elle fréquente dans le cadre de son travail.

123