Ooparts géographiques : introduction

Ooparts géographiques : introduction

Derrière ce titre bizarre, le premier article d’une petite série assez déroutante sur ce que je vais appeler des Ooparts géographiques : des endroits qui ne devraient pas être là où ils sont.

Qu’est-ce qu’un Oopart ?

À la base, Oopart est un terme archéologique qui signifie « Out Of Place ARTefacts« . Un Oopart est une énigme, un objet qui ne devrait pas être là où il est. Pour simplifier à l’extrême, c’est comme si on retrouvait une vestige babylonien au milieu d’un vieux temple aztèque, ou si on retrouvait une voiture dans un temple mongol scellé depuis 10 siècles.

De manière assez surprenante, plusieurs Ooparts continuent de défier la communauté scientifique. La Machine d’Anticythère est sans doute le plus étrange d’entre eux.

C’est une sorte de calculateur astronomique basé sur la modélisation mathématique, à l’image de ceux conçus à la fin du XIXe siècle. Ce qui intrigue le plus, c’est que cet objet a forcément été conçu près de 2000 ans plus tôt, au plus tard en 87 avant J-C, soit extrêmement en avance sur son temps d’un point de vue technologique. La datation est celle de l’épave dans laquelle la machine a été retrouvée. La Pièce Viking du Maine est un autre exemple. Cette pièce en cuivre datant de l’époque Viking a été retrouvée au milieu d’un site archéologique consacré aux amérindiens dans l’état américain du Maine. Elle a relancé l’hypothèse que les Vikings avaient « découvert » l’Amérique bien avant Christophe Colomb et qu’ils aient eu des contact avec les amérindiens.

La géographie n’est pas en reste. Les cartes de Piri Reis et d’Oronce Fine sont des très bons exemples d’artefacts archéologiques en lien avec cette discipline. Ces deux cartes du XVIe siècle font apparaître l’Antarctique plus de 300 ans avant que ce continent ne soit « découvert » par les explorateurs.

Carte dite de Piri Reis datée du XVIe siècle.

Oopart géographique

À partir de cela, j’ai eu envie de partager avec vous ce que je désigne comme « Ooparts géographiques ». On a tous une image mentale d’un pays. Si je vous dis « Suisse », vous penserez évidemment aux Alpes et à un cliché d’un village entouré d’alpages dans une vallée verte dominée par des montagnes enneigées. Non pas que ce soit le seul paysage que l’on retrouve en Suisse, mais c’est sans doute le plus iconique. Une simple requête sur un moteur de recherche confirme cette impression :

Recherche image associée à la Suisse sur Qwant.

Mais peu pensent au nord de la Suisse, plutôt plat ; et encore moins imaginent que l’image suivante provienne de ce pays :

Cette cataracte tellement massive fait plutôt penser aux Chutes du Niagara, au Canada. Il s’agit pourtant des Chutes du Rhin, à côté de Schaffhouse dans le nord du pays. Il en va de même pour une bonne partie des régions du globe. Je vais jouer là dessus dans mon prochain article, en vous montrant des photos allant à l’encontre des clichés géographiques bien ancrés en nous.

Nathan

2 comments so far

Vous ne devinerez jamais où ont été prises ces photos (Ooparts géographiques 2) • 21MapsPosted on1:04 - Jan 18, 2019

[…] volontaire, une vraie question qui fait suite à l’article introductif sur les « Ooparts géographiques », ces endroits qu’on ne s’attends pas à ce qu’ils soient là où ils […]

Ooparts géographiques 3, un autre monde. • 21MapsPosted on6:20 - Juil 27, 2019

[…] article de la série des « Ooparts géographiques ». Après avoir vu 30 lieux qu’on n’imaginait pas à cet endroit de la planète, je […]

Répondre à Ooparts géographiques 3, un autre monde. • 21Maps Annuler la réponse.