Le Monde de la FIFA

Le Monde de la FIFA

Pour illustrer un article de blog sur les Pays qui n’existe que dans le sport.
J’ai pris beaucoup de temps pour réaliser cette carte assez intéressante qui illustrent bien que le monde du sport (ici la Fédération Internationale de Football Association -FIFA) n’a cure de la géopolitique et des pays reconnus par les Nations Unies.

En effet, 39 nations membres ou affiliées ne sont pas des états reconnus par l’Organisation des Nations Unies. À l’inverse, 7 pays n’ont pas d’équipe reconnue par la FIFA : Monaco, la Grande-Bretagne, le Vatican, les Palaos, la Micronésie, les Marshall et Nauru.

Elles sont présentées ici :

La FIFA ne reconnaît pas les mêmes nations membres que les organes régionaux qui la constituent. Dit de manière plus simple avec un exemple, la Guadeloupe est membre de la CONCACAF (Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes) et peut à ce titre participer à la Coupe d’Amérique-du-Nord de football (la Gold Cup) mais n’est pas reconnue par la FIFA et ne peut donc pas participer aux éliminatoires de la Coupe du Monde de football à l’inverse de la Polynésie Française.

En 2018, la FIFA reconnaît 211, soit près de 20 équipes de plus que l’ONU ne reconnaît d’état ! 211 équipes auxquelles ont peut rajouter les 11 équipes reconnues, non internationalement, mais par une fédération continentale : Saint-Martin, Sint-Maarten, Bonaire, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, Zanzibar, la Réunion, les Îles Mariannes du Nord et l’île Nioué (Niué).

 

À noter que si la FIFA ne reconnaît pas l’équipe de foot de Grande Bretagne (reconnaissant celles d’Angleterre, d’Écosse, d’Irlande-du-Nord et du Pays-de-Galles) le CIO ne reconnaît pas ces dernières. Ce qui créé un embroglio lors de l’épreuve de football des Jeux Olympiques. Pour éviter celà en général, la Grande-Bretagne n’y participe plus. Mais elle fut obligée par le CIO lors des J.O de Londres en 2012, en effet, le pays hôte à obligation de s’inscrire dans chacune des épreuves, football y compris. La Grande-Bretagne du y participer avec une équipe unique. Un événement rarissime dans le monde du football. Mais dans les faits,  les fédérations irlandaises, galloises et écossaises ont refusé de fournir des joueurs. L’équipe fut alors presque uniquement composée d’anglais plus cinq gallois ayant accepté l’invitation qui leur fut faite.

L’équipe de football de Grande Bretagne (image : Julian Finney)

Il y a en tout 11 « nations » issues de la Grande-Bretagne. En théorie, il pourrait y avoir une coupe du monde où près des ¾ des équipes jouant les ⅛ de finale seraient britanniques.